4ème Forum d’Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée à Tanger: la diplomatie territoriale pour des actions concrètes de coopération en Méditerranée.

Le 30 Novembre dernier s’est tenu le 4ème Forum d’Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée à Tanger. La table ronde politique organisée par la Commission Méditerranéenne de CGLU a réuni plusieurs représentants politiques et régionaux des différents pays de la Méditerranée qui ont débattu sur le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans la construction de la diplomatie méditerranéenne ainsi comme ses aspects principaux.

Dans un contexte caractérisé par une situation géopolitique compliquée, la diplomatie territoriale joue un rôle clé pour la construction de la stabilité et la paix et devient donc indispensable pour faire face aux défis des territoires. Les représentants politiques régionaux et locaux ont débattu sur la valeur de la diplomatie territoriale à travers la mise en commun de leurs expériences en projets de coopération. Ils ont également déclaré qu’il faut que cette diplomatie soit caractérisée par un engagement fort à des objectifs clairs qui aient un impact concret sur le territoire. Dans ce contexte, ils ont repris les recommandations des Ateliers de Sousse des 22 et 23 Septembre derniers en matière de développement territorial et inclusion des jeunes dans la vie locale comme point de départ.

Jesús Jurado Seguí Vice-président du Conseil Insulaire de Majorque  a représenté l’Arc Latin dans la table politique. Le vice-président a pris parti dans la section « Quelle diplomatie territoriale ? Pour quels résultats concrets ? » où il a souligné les défis présentés par l’Agenda 2030 qui doivent être adressés par les gouvernements locaux et régionaux. Il a également remarqué qu’il est nécessaire d’articuler un compromis local basé sur la coopération comme modèle de diplomatie territoriale. Le vice-président a souligné l’importance des actions de coopération orientées à des résultats concrets et il a donc partagé ses réflexions sur l’expérience de coopération entre le  Fond de Coopération et Solidarité de Majorque et les îles grecques par rapport à la gestion de la crise migratoire.

Un des sujets principaux du forum était la question des fluxes migratoires en Méditerranée et le rôle concret des gouvernements locaux. C’était donc ainsi que se sont débattues les propositions pour l’amélioration des actions d’accueil dans le cadre du projet européen City to City (MCSCM). Ce débat a aussi fourni l’occasion de renforcer le compromis des gouvernements régionaux et locaux dans la gestion de la crise migratoire.

La table ronde politique a été aussi l’occasion de célébrer le 10ème annivesaire de la Comission Med de CGLU. Depuis son inauguration en 2006, cette fédération des principaux réseaux régionaux et locaux en Méditerranée a promu la décentralisation et l’autonomie locale. Elle est donc devenue une plateforme de discussion pour travailler sur la création de dispositifs de développement territorial. Dans ce contexte, le rôle de la commission Med et de ses réseaux régionaux est indispensable pour capitaliser les initiatives de coopération et pour structurer les actions de diplomatie territoriale.

Vous pouvez lire le discours du vice-président en français et anglais cliquant ici

Share |
Questo sito utilizza diversi tipi di cookie, tra cui quelli di profilazione (propri e di altri siti) per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze manifestate nell'ambito della navigazione in rete. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie clicca qui. Se accedi a un qualunque elemento sottostante questo banner acconsenti all'uso dei cookie.
OK